Être capable de :

  • Réaliser différents réseaux
  • Monter des appareils thermiques
  • Mettre en service
  • Faire fonctionner, régler, maintenir
  • Entretenir les équipements thermiques
  • Rénover et ou modifier un équipement
  • Informer l’utilisateur des règles de bonne exploitation
  • Appliquer rigoureusement les normes d’installation et les règles de bonne exploitation
  • Présenter avec succès sa candidature au diplôme
  • S’insérer dirablement dans le métier

Le monteur en installations sanitaires réalise l’installation, la mise en service ainsi que des opérations simples de maintenances préventive et corrective. Il intervient pour le secteur résidentiel, le tertiaire et les bâtiments industriels. Il travaille sur site en co-activité avec les autres corps de métiers.

En veillant au respect des exigences règlemntaires (énergétiques, environnementales, sécurité…), il installe des appareils de chauffe-eau, traitement de l’eau, réseaux fluidiques, apparaeils sanitaires et leurs équipements, réseaux d’évacuation et installations aérauliques.

Unité 1 : Etude et préparation d’une intervention. Dossier technique, technologie de l’appareillage, dessin lecture de plans y compris numériques, matériels et outillage professionnel.

Unité 2 : Réalisation d’un ouvrage courant. Façonnage et soudage, raccordements. Réalisation de cintrage, installation de chaudière murale et accessoires.

Unité 3 : Réalisation de travaux spécifiques. Mise en service procédure de maintenance préventive, action de maintenance corrective. Sécurité, étanchéité à l’air.

Domaines généraux (nous consulter) :

  • Mathématiques, sciences physiques et chimiques
  • Français, histoire, géographie, anglais

 

Les titulaires d’un diplôme équivalent ou supérieur au CAP sont dispensés des épreuves du domaines général (nous consulter)

Méthode pédagogique :

Formation en groupe avec outils spécifiques